Intéressant ce papier dans le Temps d’aujourd’hui. On y apprend que les chercheurs se mobilisent pour la création d’un département fédéral en charge de la formation supérieure et de la recherche. Un scoop ? Non pas vraiment puisque c’est le Matin Dimanche qui a dévoilé la lettre ouverte rédigée par un groupe de prestigieux chercheurs. Le journaliste se contente d’une formule sibylline :

Denis Duboule, de l’Université de Genève et l’EPFL fait partie des 16 signataires d’une lettre au Conseil fédéral dévoilée dimanche.

Le Temps ne souhaiterait pas s’abaisser à citer des sources issues d’un journal jugé peut-être trop populaire ?  Ce n’est en tout cas pas la première fois que ce problème survient au sein de la rédaction du « média suisse de référence ».

Guillaume Henchoz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s