State of play : les journalistes mènent l’enquête

Sous la houlette du grand reporter Call MacCaffrey, les journalistes du Herald enquêtent sur la mort de Sonia Baker, l’assistante parlementaire de Stephen Collins, étoile montante du parti travailliste et président de la Commission de l’Energie. Ce qui commence comme une banale histoire de fesses (Stephen et Sonia couchent ensemble, bien sûr…) prend rapidement les tours d’une « affaire » aux ramifications qui vont jusqu’aux plus hautes sphères de l’Etat.

Belle démonstration de journalisme d’enquête, la série fera fantasmer plus d’un reporter. Sans jamais tomber dans le cliché, les personnages sont confrontés aux différentes facettes du métier. Vertiges du scoop, du biscuit, de l’exclusif qui va cartonner dans l’édition du lendemain. Angoisses de l’info bidon qui coûte chère en procès et en crédibilité. Stress de la concurrence et des collègues qui creusent les mêmes sujets.

C’est un intéressant coup de projecteur sur la presse britannique que nous propose indirectement cette série produite par la BBC. Les journalistes y sont plus agressifs, n’hésitant pas à payer un bon prix pour l’obtention d’informations. La présence d’une importante presse de caniveau et l’intérêt que porte le public à l’égard de la sphère privée voir intime des personnes relèvent également des spécificités des médias anglo-saxons. Un excellente série préférable à l’adaptation hollywoodienne du même nom actuellement sur les écrans.

State of play, série réalisée par la BBC, 2007

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s